Lire et Ecrire : un art de jouer avec l'absence

Lire et écrire... deux actes qui engagent à une forme de rencontre bien singulière, puisqu'ils mettent en jeu dans le temps de leur accomplissement, un absent dont la place est d'importance : le lecteur est à venir lorsque l'auteur écrit ; l'auteur s'est absenté lorsqu'un texte se prête à la lecture.
Cette place des absents semble en souffrance chez beaucoup d'enfants en difficulté avec le langage écrit. Ils ne se situent pas en position de destinataires d'un texte à lire, et ne peuvent pas tenir compte de lecteurs potentiels lorsqu'ils écrivent.
La constitution de cette place de l'absent me paraît être un élément fondamental pour l'engagement d'un enfant dans le langage écrit.
Je proposerai dans une première partie de cet exposé, un détour du côté de la littérature pour écouter ce que des écrivains disent ou expriment de leur expérience d'écriture et de la place du lecteur, de leurs expériences de lecture et de la place de l'auteur.
Une deuxième partie plus clinique, permettra de mettre en lumière les relations que certains enfants ou adolescents entretiennent avec les absents mis en jeu dans les activités de lecture et d'écriture ainsi que les conséquences de ces relations ; il s'agit de consultants du CMPP de Strasbourg, rencontrés dans le cadre d'un travail psycho-pédagogique.
Je tenterai ensuite de réfléchir à ce qu'il est possible d'inventer dans les situations évoquées pour aider ces enfants à constituer cette place de l'absence.

Lire la suite (PDF)

Site réalisé par  ©