Lire et écrire, un art de jouer avec l’absence

Lire et écrire... deux actes qui engagent à une forme de rencontre bien singulière. Ils mettent en jeu dans le temps de leur accomplissement, un absent dont la place est d'importance : le lecteur est à venir lorsque l'auteur écrit, et l'auteur s'est absenté lorsqu'un texte se prête à la lecture. La place de cet autre absent est en souffrance chez beaucoup d'enfants en difficulté avec le langage écrit.
Le propos de mon intervention visera à montrer à travers un exemple clinique l'intérêt du travail de cette altérité de l'absence dans la perspective d'une possible remise en jeu du désir d'apprendre.

Lire la suite (PDF)

Site réalisé par  ©